Ilha Grande: C’est les vacances!!!

Ilha grande contrairement à ce que son nom suggère est une petit île à quelques kilomètres des côtes Brésiliennes. C’est un endroit protégé ou pousse une forêt tropicale luxuriante et doté de nombreuses petites plages paradisiaques. Dépourvue de routes, et de véhicules à moteur l’île ne compte pas moins de 150 kilomètres de chemins de randonnées pour la parcourir de long en large entre deux spots de baignades.

Pour rejoindre l’île bien entendu il faut prendre le bateau (logique). Coup de chance, au moment où j’arrive au port d’Angra dois reis il y en a un qui s’apprête à partir. Ni une ni deux, hop, je monte à bord et une demi heure plus tard me voilà sur l’île, et plus précisément au village de Vila do Abraão qui est en fait le seul lieu de l’île à loger les touristes (mis à part quelques lodges dans l’île). On y trouve tout ce qu’il faut pour le touriste. Des restaurants, des cafés, des boutiques de souvenirs, des agences touristique, trois supérettes… Comme je le disais plus haut, ici il n’y à pas de véhicules à moteur, à part quelques uns que j’ai croisé: Un mini bus, et une camionnette et un petit camion d’éboueurs… On s’y déplace à pied, en vélo ou en taxi boat. Aussitôt arrivé sur l’île je me sens en vacance. Le port n’en n’est pas vraiment un; c’est plus une plage qu’un port en fait. Quelques portions de rues sont faites de pavés, et le reste c’est du sable.

DSC_0134

Le lendemain de mon arrivée, je pars à la découverte d’une des nombreuses plages de l’île: Celle de Dois Rios (deux rivières). C’est parti pour trois heures de randonnée dans la forêt tropicale de L’île, ça monte pas mal, mais vu que l’altitude n’est pas énorme, moins de cinq cent mètres au dessus du niveau de la mer, ça reste une ballade facile. Mis à part la chaleur humide qui me fait dégouliner de transpiration – berk! – Le chemin n’est pas vraiment un sentier de rando mais plutôt une sorte de route, toutefois marcher au milieu de cette forêt, de ses arbres gigantesques, ses palmiers et cocotiers, sans oublier ses bambous immenses aux troncs énormes qui sont bien loin des « lucky bambou » que tu achètes au Jardiland, reste agréable et dépaysant.

DSC_0021

Je m’écarte ensuite de la « route » principale en empruntant un petit chemin détourné qui s’enfonce plus profondément dans la forêt. Sans trop savoir ou je vais me retrouver, je m’enfonce de plus en plus, c’est déjà un peu plus l’aventure! Ce chemin mène en fait à une piscine naturelle pour ensuite rejoindre le sentier principal.

DSC_0028 Je sors finalement de la forêt et j’arrive dans un petit village.

Quelques centaines de mètres plus loin c’est la plage. Du sable fin, de l’eau transparente et surtout pratiquement vide! Au pied de la forêt verdoyante, cette bande de sable de un ou deux kilomètres doit son nom aux rivières qui se jettent dans l’océan à ses deux extrémités. Ici il est possible de se baigner dans l’eau salé puis dans l’eau douce une minute plus tard.DSC_0065

DSC_0086 c

DSC_0088

j’y reste tout l’après midi pour me baigner, prendre le soleil, et tout simplement profiter de cet endroit de rêve.

DSC_0079

Le lendemain, en avant pour la plage de Lopez Mendes, la plus touristique de l’île. Je m’y rends à pied bien sûr, car il est possible de prendre un taxi boat mais c’est tellement plus sympa de marcher à travers la forêt et puis c’est gratuit! J’en ai pour environs trois heures de marche. Cette fois le sentier est beaucoup plus petit et sauvage et ça monte sec la première heure avec en récompense des efforts fournis, un petit panorama à l’arrivée en haut de la piste.

DSC_0151

Avant d’arriver à la dite plage, j’en traverse plusieurs plus belles les unes que les autres. Le genre de plages des îles comme tu te les imagines: Du sable blanc, des transats, des palmiers, des barques et des petits bateaux colorés et des petites cabanes qui te vendent des noix de coco à boire à la paille.

DSC_0174

Après mes quelques heures de marche me voici arrivé à destination, Le plage apparaît derrière les arbres un peu comme rêve qui prend vie.

DSC_0189

Le sable est tellement fin qu’il crisse sous mes pas! Il y a plus de monde que hier mais qu’importe la plage est immense, il est facile d’éviter les autres si on veut être tranquille, du moins, à cette période de l’année.

DSC_0202

DSC_0195

Je m’aperçois qu’un peu plus loin, au bout de la plage il y a une portion isolée, une petite bande de sable sans personne. Ce petit coin de paradis est visiblement accessible seulement à la nage, mais j’ai un sac à dos avec toutes mes affaires à l’intérieur du coup la nage c’est mort…. Mais c’est sans compter sur mon coté aventurier grâce auquel je trouve un chemin en escaladant et en me faufilant sous les rochers qui me barrent la route, en deux minutes de crapahute, hop, me voici seul sur une plage déserte, un peu comme Robinson Crusoé mais avec les emmerdements en moins!

DSC_0211

Le jour suivant pour changer un peu je vais voir la cascade de Feiticeira qui se trouve au milieu de la forêt. Sur le chemin il y a une piscine naturelle et tout proche de celle ci les ruines d’un aqueduc qui se dresse fièrement au milieu de la végétation.

DSC_0229 DSC_0233

Après seulement une heure et demi de marche, me voici à la dite cascade, bon ce n’est pas les chute d’Iguazu, mais ce petit coin tranquille de nature est vraiment très agréable.

DSC_0240

En repartant, je ne résiste pas à aller voir la plage à vingt minutes de là. Une mini plage isolée super jolie qui donne envie d’y rester et invite à la baignade!

DSC_0249

Comme tu à pu le constater sur les photos, Ilha Grande c’est tout simplement un paradis et ce à toutes périodes de l’année. Des plages idylliques il y en a plus d’une vingtaines! Et il y a aussi plein d’autres activités à faire: Kayak, ballade en bateau, plongée, snorkeling… Du coup j’ai décidé de rester ici. Non, pas pour la vie! Quoi que je ne dirais pas non, mais juste le temps qui me sépare du retour en France le 1er août. Ca me fait des vacances, car non; une bonne fois pour toute sache que voyager pendant un an, ce n’est pas des vacances, bon je ne suis pas plaindre non plus. Mais bon je parlerai de ce genre de choses dans un gros article de conclusion… Une dizaine de jours avant la date fatidique, j’irai faire un tour en Amazonie, obligé! Je ne peux pas passer à coté d’un séjour en forêt Amazonienne. Allez, je te souhaite bonnes vacances, car en France c’est l’été, et je te dis à bientôt pour un prochain article!

DSC_0069

Carnet pratique du petit paradis

Voici comment j’ai fait pour rejoindre Ilha Grande, d’autres solutions sont possible mais ça reste le même principe: Bus + bateau.

Depuis Rio de Janeiro prendre un bus à la gare routière de la compagnie Costa verde pour Angra dois Reis. Puis rejoindre le port, à droite en sortant du terminal (il faut longer le mur au bord de la route), il y a un quart d’heure de marche environs. De là, prendre un bateau pour l’île. J’ai pris le premier qui se présentait, le petit bateau à moteur pour touristes à 50 Real ( 11€ ). Il y a aussi le ferry moins cher, mais seulement un départ par jour, à 9h00 si je ne me trompe pas…

Sur l’île on se déplace à pied, ou en bateau taxi mais la course coûte entre 40 et 70 Real, c’est cher pour quelques minutes de bateau… Possibilité de louer des vélos, mais ça ne sert à rien la plus part des chemins de randonnées ne sont pas praticables en vélo, et même quand ils le sont ça monte sévère! 

Attention sur l’île pas de il n’y distributeur de billets!!!! Mais en règle générale les agences de bateau taxi, et de voyage acceptent la carte visa.

 

Publicités

5 commentaires sur “Ilha Grande: C’est les vacances!!!

  1. J’arriiiiiiiive !!!
    Tu me fais un mot pour mon boulot ? Genre « c’est de ma faute si elle est partie avant ses vacances, j’ai publié un article et elle a décompensé. Régime noix de coco baignade pendant 15 jours et elle revient en pleine forme. »
    A tout à l’heure !
    😉

    Aimé par 1 personne

  2. un petit coin de paradis ❣️❣️❣️
    fin octobre ( boulot oblige Grrrrrrrrrrr ) avec mon mari et 2 copains nous allons entre parenthèses ( à l’aventure ) en Sardaigne, qui parait il a encore des endroits préservés de la foule, et pour la retraite ( si le boulot ne nous a pas tués 😀 ) de vivre sur une île !
    Encore merci pour le rêve devenu réalité pour toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Ilha grande, toujours en vacance! – Mes yeux sur le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :