Rotorua: Géothermie et œuf pourri

Quel titre étrange te dis tu! Et pourtant ce n’est pas un de mes délires. Mais ne t’inquiètes pas tu va très vite comprendre de quoi je parle…

Rotorua c’est un peu la capitale de nouvelle Zelande de la géothermie, c’est à dire la chaleur qui se dégage de la planète sur laquelle on vit et que malheureusement nous nous acharnons à détruire. Dans cette région tu peux voir et entendre la Terre respirer et la sentir vivante. Et quand je dis sentir je parle au sens propre comme au figuré. En effet, comment te le dire… ben…On ne va pas se mentir, Rotorua ça schlingue un peu l’œuf pourri quant même! Et oui, c’est l’odeur du soufre qui émane des profondeur de la planète et qui s’échappe via des fumerolles ou des sources chaude, d’ailleurs en ville, ça fume un peu partout et notamment dans un parc proche du centre ville.

DSC_0161

Wai o Tapu : Des couleurs et des odeurs

Le parc naturel de Wai o Tapu, est une réserve ou ces phénomène géothermiques sont légions. Ici ce qui est enfouit au cœur de la planète fait surface, et c’est une explosion de couleurs, comme sur la palette d’un peintre. Elles sont dues au différents minéraux qui composent le sous sol.

  • Jaune => Soufre,
  • Orange=> Antimoine,
  • Blanc=> Silice,
  • Vert=> Arsenic,
  • Rouge/brun=> Oxyde de fer,
  • Noir=> Soufre et Carbone,
  • Violet=> Manganèse.

DSC_0091

C’est très étrange à voir, j’ai l’impression de regarder un environnement pollué, mais pour une fois qui n’est pas provoqué par l’homme, mais pas la planète elle même, et pourtant ici il y a de la vie, la végétation c’est adapté à cette atmosphère, il y à même des oiseaux! Et ils ont l’air en forme, avec ce qu’ils mangent ici ils doivent péter le feu! Au propre comme au figuré.

DSC_0068

L’odeur du souffre est omniprésente, ça me prend à la gorge et me retourne un peu l’estomac… La visite commence par une piscine de boue bouillante, le gaz s’échappe en faisant des « bloup, bloup » comme un velouté épais qui bout dans une marmite, ça explose et ça fume on croirait un décor de film d’aventure genre « ah, maintenant il faut traverser le marais maudit, personne n’en est jamais sorti »…

DSC_0007S’en suit l’entrée dans le parc lui même qui s’articule autour de cratères fumant, d’étangs bouillonnants, de piscines chimiques et même d’un lac dans lequel une bonne partie de tout ça fini. Malgré le soleil qui tape, la chaleur du sol et des vapeurs qui s’en dégagent, il vaut mieux éviter de se baigner dans ce bouillons infâme.

DSC_0094

Un big up pour le final qui est une piscine de soufre dont la couleur n’a l’air d’avoir rien de naturel, et pourtant elle l’est.

DSC_0140

 Si l’enfer existe ça doit ressembler un peu à ça. Ce fut une découverte très intéressante, une fois de plus c’était la première fois que je voyais quelque chose comme ça. J’en aurais découvertes des choses dingues durant ce voyage! Oh bien sûr je connaissait déjà les bains thermaux mais là c’est un tout autre niveau!

DSC_0059

Publicités

Un commentaire sur “Rotorua: Géothermie et œuf pourri

  1. Ping : Tongariro Alpine Crossing entre émerveillement et agacement – Mes yeux sur le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :