L’Inde c’était comment?

Je suis resté en Inde à peine un peu plus de vingt jours, c’est peu pour ce grand pays. Mais c’était une vingtaine jours intenses où j’en ai pris plein la figure, du bon comme du mauvais. Voici donc le petit article qui conclut mon aventure au pays de Vishnou et Bouddha.

Bon, je commence direct par le négatif… Si tu me lis depuis un petit moment, tu sais de quoi je vais te parler: Du BRUIT des villes. C’était pour moi une véritable torture, une agression auditive, pire qu’un album de Maître Gims! Un vacarme incessant, une cacophonie de klaxons. TUUUUUUUUT, TUTUT, TUTUTUUUUTUTUUUU. « Arrrgggg au secour!!!« . Ceux des voitures, ça peu aller, mais ceux des motos et des tuks-tuks sont hyper aigus et me vrillent littéralement les tympans. A tel point que ça en est douloureux! Et des motos et des tuks-tuks il y en a beaucoup. Ils klaxonnent tout le temps, quand ils doublent, quand ils tournent, quand ça bouchonne (ça bouchonne tout le temps), quand il y a quelqu’un sur la route (pareil, ça arrive tout le temps). Et des fois sans raisons particulières, juste par ce que c’est devenu une habitude. Et même dans ta chambre d’hôtel tu n’es pas à l’abris car les murs sont en carton. L’isolation phonique est un concept futuriste ici.

Mon premier contact avec L’Inde a été un peu difficile à cause de l’atmosphère générale. La foule, l’état et la propreté des rues, la pauvreté, la mendicité à chaque coin de rue, les sollicitations des taxis et des arnaqueurs de tous poils. Mais je me suis très vite accommodé à tout ça. Et quelque chose m’y a aidé: La gentillesse des Indiens. Ils sont extraordinairement sympatriques, même quand ils veulent t’arnaquer, ils le font avec le sourire! (Remarque, il vaut mieux…). On est venu me parler un nombre incalculable de fois, et on m’a aidé à trouver mon chemin tout autant de fois. Même quand je refusais un taxi, le chauffeur me demandait où j’allais, et m’indiquait la bonne direction à suivre, comme ça, gratuitement, alors que je n’utilise pas son véhicule. C’est incroyable non? et c’est la même chose pour les rabatteurs d’hôtels:

« Non merci j’ai déjà un hôtel…« 

« C’est lequel? »

En montrant l’adresse « Celui ci, mais je ne le trouve pas »

« Ah, je le connais, tu continues et tu tourne à droite »

« Super! Merci beaucoup! »

« You are welcome my friend »

J’ai lu dans le forum du routard qu’ils indiquaient de mauvaises directions, c’est complètement faux! Une autre fois c’est un agent de police qui est allé m’acheter un ticket en passant devant tout le monde pour ne pas que j’ai à faire la queue! J’ai des dizaines d’exemples de ce genre.

En Inde tu seras souvent sollicité pas les taxis, les vendeurs, les guides, les arnaqueurs… Pour ma part, je leur réponds à chaque fois, les ignorer ne sert à rien. Il faut leur parler, et puis les mecs ne sont pas des chiens non plus, ils ne font que leur boulo. Je trouve ça mal polis de ne pas leur répondre et de faire comme si je n’avais rien entendu. En fait, je crois que je suis devenu plus patient… Mais alors je leur dis quoi? Et bien tout d’abord un « non merci ». Bien entendu ça ne suffit que rarement, ils posent des questions, pour paraître sympathiques, alors je réponds gentiment et je leur dis que je ne suis pas intéressé par le shopping, ou quoi que ce soit qu’ils me proposent pour diverses raisons… Et voilà ça suffit… Le mec te dit au revoir, de temps en temps, il te serre la main et te laisse tranquille.

En Inde tout le monde parle Anglais, je ne me suis jamais senti perdu comme j’ai pu le ressentir en Chine. Acheter des tickets, prendre un train ou un bus sont des choses faciles. Tu trouveras toujours quelqu’un pour t’aider sans même avoir à le demander. Pour aller à Konarak, un jeune m’a carrément prit par le bras pour m’emmener jusqu’au bus sans rien demander en retour… La gentillesse.

Maintenant parlons tourisme. L’Inde c’est beau en tout cas ce que j’en ai vu et en y repensant je n’ai pas fait de sites « nature ». Ce petit tour était surtout un voyage culturel et architectural. Et rien que pour ça, il y a beaucoup à prendre. J’ai fait trois musées différents et j’ai appris pas mal de choses notamment sur la mythologie, j’avais même pensé à écrire un article dessus, mais ce n’est pas l’objectif de ce blog, je ne peux pas trop m’éparpiller… Et puis j’ai eu la flemme aussi! J’ai vu des monuments magnifiques (big up au Taj mahal) et des sites impressionnants, mais c’est surtout le contact avec les Indiens et leur mode de vie qui m’a marqué. Je pense avoir vu toutes les images que l’on se fait de l’Inde:

  • Les trains qui débordent de tous les cotés: Oui ça existe vraiment.
  • A trois ou quatre sur une moto: Oui, j’ai même vu une famille de cinq personnes!
  • La nourriture épicée: Oh que oui! J’en transpire encore.
  • Des charmeurs de serpents: Oui, mais le serpent était faux, c’était très drôle.
  • Les villes sur-polluer: Oui, dans les grandes villes le « smog » et omniprésent.
  • Les vaches qui font ce qu’elles veulent: Oui il y en a partout, même en ville. J’ai aussi croisé des chèvres, des porcs, et énormément de chiens errants.
  • La pauvreté extrême: Oui malheureusement ça fait partie du pays, beaucoup de mendiants sont en fait des mourants. Il y a aussi tout ce qui va avec, saleté, insalubrité, maladie…
  • Des fakirs sur des planche à clou: Ben ça non, j’en ai pas vu par contre…

Dans les rues parmi les chalands il y des mendiants, des gens qui dorment à même le sol, des marchants ambulants, des cireurs de chaussures… Mais aussi des coiffeurs, des barbiers et j’ai même croisé un gars qui voulait me nettoyer les oreilles, c’est son boulo…

L’Inde est un pays où il y a plein de choses à découvrir. Je n’y suis malheureusement pas resté assez longtemps, j’ai raté pas mal de choses je pense. J’ai du modifier mon plan initial en supprimant quelques excursions pour pouvoir respirer… Même si ça a été un peu dur au début, j’ai envie de revenir, j’ai fait essentiellement le nord du il me reste le sud. Et maintenant que j’ai touché du doigt la culture, je voudrais explorer la nature. Alors un jour, peut être, je reviendrai, mais pas seul. Non j’aimerai revenir ici avec des amis pour leur montrer tout ça, mais aussi pour qu’ils m’aident à tenir quand je n’en peux plus, par ce que le BRUIT ça va quoi!!!! Alors des volontaires?

Les conseils

Pour voyager en Inde il faut quand même être costaud moralement, si tu ne te sens pas prêt(e) à voir la vrai pauvreté et même la mort qui rode dans les rues, mieux vaut éviter d’y aller.

Dès ton arrivée en Inde, réserve très vite tous tes billets de trains. Bon, tu vas embêter la personne au guichet, mais sans ça tu auras du mal à avoir les trains et la classe que tu veux. Pour Agra je m’y suis pris quatre jours à l’avance et pourtant les deux trains que je voulais (avec des horaires pratiques) étaient complets. Aux dernières nouvelles c’était impossible de réserver sur le net sans être résident du pays.

Dans le train couchettes de base (sleeper class), dors avec ton sac, sous les pieds, la tête, ou attache le à ton bras… Bref fait gaffe. Ne le laisse pas seul. Moi il ne m’est rien arrivé mais on m’a raconté des histoires de gens qui se sont fait voler leurs bagages pendant qu’ils dormaient. De plus essaie de faire copain/copain avec les personnes autour de toi. Dis leur bonjour, propose leur un truc à grignoter, discute avec eux… Ainsi, ils aurons plus tendance à faire attention à ce qu’il t’arrive à toi et tes affaires.

Pour éviter que les arnaqueurs et autres démarcheurs t’ennuient trop (mais c’est inévitable…) dis leur que c’est ton dernier jour en ville, que tu as déjà tout vu, ou même que tu te diriges vers la gare pour partir. Ils ne s’embêteront pas à argumenter si ils pensent que tu es sur le départ. Bref mens leur éhontément! 

Les taxis sont généralement honnêtes, mais il y a des filous! Demande à la réception de ton hôtel le prix normal de la course que tu veux faire.

Les ATM ont un fonctionnement différent des notre, pour qu’ils fonctionnent insère ta carte puis retire là et tape ton code secret. C’est con mais moi je ne connaissais pas le truc…

Je te conseille la chaîne d’auberges de jeunesse « Zostel » il y en a une dans beaucoup de grandes villes. C’est propre, grand, pas chers, certaines ont des restaurants et les espaces communs sont supers chaleureux, on s’y sent comme à la maison! Pour te donner un exemple: A Agra la salle commune est dans une véranda dans le jardin, avec wifi, TV qui tourne toute la journée sur la chaîne cinéma et possibilité de se faire cuisiner un truc à n’importe quelle heure! Juste super! J’en ai fais trois, je suis ravis.

Et enfin le conseil que tout le monde connait ne bois pas d’eau du robinet ou celle qu’on te sert au restaurant, au risque de pisser du sang par l’anus! Ne boit que de l’eau en bouteille ou des sodas. Évites aussi les jus qui peuvent êtres allongés à l’eau.  

Publicités

2 commentaires sur “L’Inde c’était comment?

  1. Un article bilan qui fait plaisir. Oui les Indiens sont bruyants, sales, et il y a pas mal d’escrocs avec les touristes. Mais il y en a tellement qui sont d’une grande gentillesse avec les étranger, qui nous aident juste pour le plaisir d’aider, parfois qui nous font des cadeaux…

    Et je suis d’accord avec vous sur l’attitude à avoir avec les chauffeurs de taxis, de rickshaws, les vendeurs de rue. Quelques mots, un sourire. Ce sont des humains avant tout, et ils apprécient ce genre de réaction.

    « Tout Européen qui vient en Inde acquiert la patience s’il n’en a pas et la perd s’il en a. »

    Aimé par 1 personne

  2. Super ton résumé Pat, le conseil sur les mecs qui t’abordent je retiens. J’ai tendance à les ignorer mais c’est vrai que ça marche pas vraiment…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :