Publicités

Visiter le Vatican à Rome

vatican-place-saint-pierre-matin

Visiter le Vatican est un incontournable de Rome. C’est le haut lieu de la chrétienté et la résidence cinq étoile du Pape. Mais c’est aussi un fantastique musée remplit d’œuvres d’art magnifiques. Aujourd’hui je t’emmène avec moi dans une course folle à la découverte du travail de Michel-Ange.     

La petite anecdote

Qui va à Rome va forcément au Vatican, le plus petit état du monde. Là-bas tu pourras voir la place Saint Pierre, la basilique Saint Pierre, les musées du Vatican et la fameuse chapelle Sixtine.

En parlant de la chapelle Sixtine… Moi, je ne savais même pas qu’elle était au Vatican. En fait, je pensais que c’était la chapelle « sixteen » et donc que c’était quelque part en Angleterre, ben ouais… Ah je te vois te fendre la gueule devant ton écran, oui et bien on ne peut pas tout savoir hein!

Tu connais toi la masse molaire du carbone? Eh bien moi oui: C’est 12. C’est sur la deuxième ligne de la table de Mendeleïv (et toc). Et puis le voyage c’est aussi ça, c’est apprendre des trucs et s’enrichir culturellement.

Ah oui, au fait… N’espère pas pouvoir apercevoir ou taper la bise à François, le mec préfère rester planqué. Ta seule chance d’apercevoir le Pape serait d’aller au Vatican lors d’une fête religieuse et alors là, bon courage! Par ce que déjà ici, un jour ordinaire c’est blindé de monde, alors je n’ose pas imaginer ce que ça doit être un jour spécial.

Visiter le Vatican

 La course des musées du Vatican

Me voilà donc à 7h30 du mat’ dans la file d’attente pour entrer au musée du Vatican. L’ouverture est à huit heure et il y a déjà pas mal de monde. Les groupes guidés commencent déjà à entrer et il y’en a beaucoup.

Sache qu’il est possible d’acheter des billets coupe file, mais c’est plus cher donc je n’en ai pas. Mon objectif étant surtout de voir la chapelle. J’ai établi une stratégie simple pour pouvoir l’admirer tranquillement sans qu’elle soit bondée: Foncer directement là-bas sans m’occuper du reste c’est tout bête mais efficace.

Je rentre enfin et commence alors ma course folle. je marche vite, je double de nombreux groupes, la foule est parfois compacte et ça s’avère difficile, mais je ne lâche pas le morceau, j’ai du mental! Mais comme je suis Crossfiteur, il en faut plus pour me démonter. Je fuis les perchistes selfistes, je me faufile, j’esquive les coudes ainsi que les bras tendus. Puis je dépasse mémé qui a du mal à marcher et papi qui prend des photos avec sa tablette dix pouces. Je déborde par la droite le gamin qui a lancé une expédition archéologique de grande envergure dans sa narine. Et finalement, me voilà enfin devant l’entrée.

La chapelle Sixtine

J’emprunte le petit escalier exigu qui mène à la chapelle, je rentre… Et bim! C’est la grosse claque, Puta** que c’est beau! Quel talent ce Michel-ange! Mais whouaaa, pioufff, je n’ai pas suffisamment de mots pour m’exprimer… A l’heure où j’écris ces quelques lignes, c’est ce que j’ai vu de plus beau dans ma vie. Je suis agréablement surpris car je pensais que la peinture sur le plafond, c’était juste celle de la création de l’homme. Tu sais, celle que tout le monde connais, avec dieu qui tend la main vers l’homme.

Eh bien non, c’est bien plus que ça! Et puis il y a les murs aussi, notamment celui avec la peinture du jugement dernier, juste magnifique. En plus ma stratégie a fonctionné! Il n’y a pas trop de monde, je peux m’asseoir et admirer bouche bée ces incroyables œuvres d’art. Je ne m’attendais pas être touché par une oeuvre d’art en allant visiter le Vatican. Ainsi, J’y suis resté trois quarts d’heure pour bien imprimer cette vision dans ma mémoire.

Une fois à l’extérieur, j’ai refait le parcours à une allure plus raisonnable pour tout voir. Et de retour à la chapelle c’était plein de touristes, tellement, que ça en était scandaleux.

Je n’ai pas pris beaucoup de photos (c’est interdit dans la chapelle), je n’en prends que très rarement dans les musées et uniquement des sculptures, je ne sais pas trop pourquoi en fait… Je pense que l’art ça s’admire et puis c’est tout.

La place Saint Pierre et la basilique

Ensuite je me rends place Saint Pierre pour visiter la basilique. La foule est juste hallu –attendez la suite– cinante! La queue pour rentrer fait tout le tour de l’immense place en cercle, il y a au moins quatre heures d’attente!

Je préfère tourner les talon et revenir le lendemain matin à l’ouverture. A sept heure, je suis sur place, il fait encore nuit. C’est beaucoup plus tranquille, il y a seulement une quinzaine de personnes.

vatican-basilique-saint-pierre-exterieur
La basilique saint Pierre

La basilique est très belle, d’un blanc éclatant à l’extérieur, elle est pleine de dorures et d’œuvres d’art et très colorées à l’intérieur. mais elle ne me laissera pas un souvenir inoubliable.

Voilà, Visiter le Vatican c’est bien mais à éviter si tu es ochlophobe (à ne pas confondre avec l’agoraphobie…). J’ai beaucoup appris sur ma sensibilité à l’art. Je pense que même si tu es hermétique à ce style de peinture, la chapelle Sixtine te laissera bouche bée tellement elle est incroyable. Tu pourras même envoyer des cartes postales avec des timbres à l’effigie du Pape, ce que j’ai fait. Et j’en ai gardé un, on ne sait jamais ça pourrait valoir de la tune plus tard!

Publicités

Un commentaire sur “Visiter le Vatican à Rome

  1. Ping : Le temple d’or. – Mes yeux sur le monde

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :