Publicités

Le temple d’or d’Amritsar.

temple-d-or-amritsar

Le temple d’or de la ville d‘Amritsar c’est le centre spirituel et culturel de la communauté des Sikhs. Contrairement à l’hindouisme ou au bouddhisme, ils pratiquent une religion monothéiste. Les hommes portent des turbans sous lesquels ils cachent leurs longs cheveux car il leur est interdit de les couper.

Ici aussi j’en ai pris plein les mirettes, mais j’ai surtout voyagé dans un autre monde, un peu comme si j’étais entré dans un autre pays, avec ses propres us et coutumes.

L’arrivée en ville

C’est à sept heure du matin et avec seulement deux heures de sommeil que j’arrive en ville. Eh oui, j’ai fait d’une traite Agra/Delhi en train, puis Delhi/Amritsar en avion. J’avais prévu de passer une nuit gratos à l’aéroport car mon vol était à cinq heure du matin. Mais c’était sans compter les trois heures et demi de retard du train.

Bref, j’arrive donc à l’hôtel à sept heure du mat’. Bien sûr à cette heure là impossible d’avoir ma chambre mais ça, c’était prévu. Je laisse donc mon gros sac à la réception, embarque mon appareil photo et une bouteille d’eau, et me voilà parti à la découverte du golden temple.

Première surprise bien agréable, tous les alentours sont piéton, c’est le calme plat, pas de klaxons. Tant mieux par ce que en ayant dormi seulement deux heures, j’aurais eu beaucoup de mal à le supporter.

Le temple d’or d’Amritsar

A l’entrée

J’arrive à l’entrée du temple, d’abord il faut enlever ses chaussures et ses chaussettes car dans l’enceinte du temple on marche pieds nus (il y a une consigne gratuite).

Ensuite il faut se couvrir les cheveux, j’utilise donc mon tour du coup multifonction en tissu pour me faire un bandana style pirate, ça change du chapeau d’aventurier.

Puis il faut se laver les mains, et enfin passer dans un pédiluve, qui doit héberger des bactéries d’un autre monde tellement il y a de pieds qui passent dedans.

L’intérieur

 Je rentre… L’édifice recouvert du métal précieux jaune est là, il est construit au milieu d’un bassin sacré le tout entouré d’un complexe de bâtiments d’un blanc immaculé.

Le sol est en marbre, c’est froid le marbre, surtout tôt le matin. Mais les Sikhs ont pensé à tout, il y a des tapis qui font tout le tour du lieu pour ne pas avoir (trop) froid aux pieds.

Plus que  la beauté de l’endroit, c’est son atmosphère qui éveille mon intérêt. Il y a des chants religieux et de la musique tout autour de moi. Des hommes et des femmes prient, se baignent dans le bassin et procèdent à des rituels dont je n’ai jamais entendu parlé.

Sur des écrans géants, les paroles des chants défilent comme un karaoké! Beaucoup de personnes marchent les mains jointes en priant. Il règne vraiment une atmosphère pieuse et paisible, c’est difficile à décrire… Je me sens tout d’un coup aspiré dans un monde totalement inconnu.

Et puis le soleil est en train de se lever ça ajoute un petit plus à cette atmosphère si particulière.

temple-dor-amritsar-lever-soleil

A l’intérieur du temple se trouve en fait les prêtres et les musiciens que l’on entend. Le reste des bâtiments sont des lieux administratifs et des salles communes comme la cantine ou les dortoirs.

Si je devais comparer cette endroit à quelque chose de plus connu je dirais que c’est un peu comme le Vatican.

La cantine gratuite pour tous

C’est l’heure du petit dej’. Coup de chance au temple d’or d’Amritsar il y a une cantine gratuite qui tourne 24h/24. Ils servent dix mille repas par jours! Des bénévoles font la cuisine et la vaisselle toute la journée.

Pour manger, il suffit de prendre un plateau, de s’asseoir par terre dans la salle et attendre qu’on vienne te servir. C’est vraiment un truc à vivre! un grand moment de partage culturel. Et en plus c’est très bon!

La petite anecdote du jour

Un des serveur me tend un roti, c’est une galette ronde dont on se sert pour attraper sa nourriture. Je tends donc la main pour le récupérer, mais le serveur me dit quelque chose…

C’est alors que l’homme assis à coté de moi me montre avec le sourire et toute la gentillesse du monde que je dois accepter le roti en tendant les deux mains jointes paumes vers le haut.

Effectivement ça fonctionne, j’ai pu avoir mon pain. Depuis un moment ma vie et remplie de ce genres de petits moments sympathiques qui font partie de la découverte d’une autre culture…


Je suis resté quelques heures sur le site, pour profiter de l’atmosphère du lieu. C’est vraiment un endroit où il faut prendre son temps et regarder tout ce qu’il se passe autour pour profiter au maximum de cette culture.

Et surtout n’hésite pas à manger là bas c’est une expérience extraordinaire. Il est même possible d’y passer la nuit gratuitement.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :