Voilà maintenant plus d’un mois que je suis parti en tour du monde. Si tu lis mes articles, tu es au courant de mes vadrouilles et visites. Mais pour le reste, comment ça se passe? Comment s’organise ma vie quotidienne de nomade? Est ce que je me sens bien? Est ce que je me sens seul? Eh bien si ça t’intéresse je vais tenter de répondre aux questions que tu pourrais te poser.

Un tour du monde, ça occupe!

Par quoi commencer?… Ben, ça va bien je peux te dire que je ne m’ennuis pas car mes journées sont général bien remplies. Aucun jour ne se ressemble, chaque matin est différent. Quand je ne fais pas de tourisme j’ai pas mal de choses à faire:

  • Organiser la suite du voyage: Faire les réservations d’hôtels, choisir les déplacements et les destinations…. En effet bien qu’ayant une base, je la modifie énormément selon mes envies, le temps qu’il fait et les imprévus. C’est aussi planifier les excusions, décider si je vais visiter tel ou tel endroit. En fait l’air de rien cela peut me prendre pas mal de temps.
  • L’écriture d’un article pour le blog: Eh oui! Ecrire un article n’est pas si évident que le lire. En effet ça peut aussi me prendre pas mal de temps. De quelques heures à plusieurs jours! ça inclut aussi trier les photos et monter des petites vidéos. Qui plus est, Je ne suis pas un grand rédacteur et je suis encore plus mauvais en orthographe. Je suis une vrai buse, et encore estimes toi heureux(se) que ce ne soit pas manuscrit… Je relis plusieurs fois avant de poster un article mais je suis certain qu’il reste encore des fautes et je m’en excuse! Si tu trouves qu’il y en a trop n’hésites pas à  me le faire remarquer. Je redoublerais d’efforts!
  • Les trucs de la vie quotidienne: Manger, faire les courses, faire ma lessive, cuisiner… Eh oui ça aussi ça fait partie d’un tour du monde! Lorsque tu es dans une nouvelle ville tous les trois jours ce n’est pas facile de trouver les magasins qu’il faut. Surtout quand les enseignes sont écrites en Chinois. Pour l’alimentaire et l’eau c’est facile car en Chine il y en a à  tous les coins de rue. Mais pour les trucs spécifiques il faut savoir ou sont les supermarchés… Il m’a fallu trois jours et deux villes différentes pour trouver du dentifrice et des cotons de tige! Mais maintenant c’est bon, j’ai les oreilles propres et une hygiène dentaire irréprochable!

Les autres voyageurs

Le soir je reste me reposer à l’hôtel ou je sors en ville me balader. J’aimes bien manger une glace le soir en marchant au hasard des rues et des avenues. Pour l »instant je ne rencontre pas énormément d’autres voyageurs comme moi. Dans les dortoirs des auberges de Jeunesse ce sont très souvent des Chinois qui ne parlent pas Anglais.

De plus même quand je tombe sur des personnes qui le parlent, ce n’est pas facile de nouer des liens lorsqu’on ne fait que se croiser. Par exemple quand toi tu arrives pour trois jours et que l’autre part le lendemain matin,tu as juste le temps de faire les présentations de bases.

Et encore, ceux qui me connaissent bien ne vont pas me croire. Mais dans 90% des cas c’est moi qui dois lancer la conversation. Selon sa nationalité la personne en face est plus ou moins ouverte et réceptive, c’est assez drôle en fait comme constat, mais il faut que j’approfondisse mon enquête… Les filles aussi sont plus ouvertes à la communication, mais j’en croise peu pour le moment.

Solitude et tour du monde

Donc est-ce que je ne me sens pas trop seul? Est ce que la famille et les amis ne me manquent pas? Ben non… désolé les gens! Mais je pense à eux évidement, surtout quand je suis dans les avions et les bus, vu que je n’ai rien à faire. Je pense et réfléchis beaucoup dans ces moments là. Mais pas de manque.

D’autant plus qu’il y a internet ça facilite la communication. Internet rapproche ceux qui sont éloignés mais il sépare aussi ceux qui sont proches (à méditer)… Et puis tu sais, à la base, je suis quelqu’un d’assez solitaire, être (trop) entouré ce n’est pas trop mon truc. Mais je ne reste pas dans ma bulle, je communique aussi tant bien que mal avec les Chinois. De plus il y a aussi les petites interactions de tous les jours. Des fois c’est drôle. On rit par ce qu’on ne se comprend pas comme par exemple aux chek-in des aéroports:

« Vous allez où? »

« Shongkingue »

« Quoi? »

Je lui montre le nom: « AAAh!!! TCHONSING »

« Oui voilà ! » Bah c’est ce que j’ai dis…

Un tour du monde c’est la découverte

Tous les jours je vois, je découvre et j’apprends. Pas un jour ne se passe sans que je me dise « tiens? C’est marrant ça » ou « oh, c’est quoi!? ». Enfin tu vois le truc. Je suis comme un gosse qui découvre le monde qui l’entoure. Ce que tu lis dans ce blog c’est quoi ?… allez, 20% de ce que je vis au quotidien car tu lis surtout le touriste mais peu le voyageur.

Bien entendu ce n’est pas tout le temps la fête. Je traverse aussi des sales moments, des périodes de doutes, des moments où je me sens complètement perdu et désemparé sans trop savoir quoi faire. Puis finalement j’arrive à  résoudre le problème. Tiens d’ailleurs, en se moment même je me demande si je ne me suis pas planté en réservant mon vol… Normalement non car j’ai tout bien calculer, mais j’ai ce petit doute qui traîne…

Malgré ça, je commence petit à petit à  lâcher prise à ne plus accorder d’importance à  ce genre de détails, je rate l’avion? Bon ben tant pis j’en prendrai un autre… Je pense que ce je m’en foutisme va se généraliser dans les mois qui vont suivre.

Bon voilà c’était un petit bilan, cher Parents, sœurs, amis, et toi aussi l’inconnu(e) qui me suivez via ce blog, ne vous en faites pas pour moi car tout va bien! Et je ne suis pas prêt de rentrer.

Hey j’ai écrit un article sur comment faire le tour du monde!

panorama acceuil

Abonne toi à ce super blog et gagne le voyage de tes rêves!

Bon ok c'est pas vrai... Mais en t'abonnant tu ne rateras aucun de mes articles et tu pourras ainsi voyager à travers mes écrits. 

Génial, à bientôt pour de superbes aventures!

Pin It on Pinterest