Publicités

Fenghuang: La petite ville au bord de l’eau

 Que veut dire « fenghuang »?  Et bien en Chinois ça signifie phœnix mais dans cet article, la ville dont je vais te parler n’a rien avoir avec le feu. C’est même tout le contraire. La ville servait autrefois de frontière et elle est bâtie autour du fleuve Tuojang.

A Fenghuang il y a beaucoup de choses à voir et à visiter: Des temples, des anciennes résidences de notables, des tours…. Mais j’ai décidé de ne rien faire de tout ça, non, pendant les deux jours que je vais passer ici je vais me contenter de flâner dans les rues au grès de mes envies… Et c’est la ville idéale pour ça! Fenghuang est une ville calme et agréable au bord de l’eau et pourtant très vivante. La vieille ville a un charme indéniable elle a gardé un aspect de la Chine d’antan. Ici pas de voitures, pas de scooters, pas de grattes ciel, mais des maisons sur pilotis, des roues à aube et des petites barques. Il règne une atmosphère paisible.

fenghuang-chine-6

fenghuang-chine-1

les rues très animées, sont pleines de boutiques de souvenirs, de restaurants et de stands divers. Il y a des curiosités absolument partout ou je pose le regard. Je marche au bord de l’eau, et m’amuse à passer d’un coté et de l’autre du fleuve en franchissant les divers ponts et passerelles qui l’enjambent.

fenghuang-chine-5Visiblement beaucoup de jeunes peintres viennent à Fenghuang pour s’exercer. Il y en a dans tous les plus beaux coins de la ville.

fenghuang-peintresAu cours de la ballade je tombe sur des cages remplies d’animaux, notamment une avec un gros rongeur à l’intérieur que je trouve très mignon… Voyant le restaurant à coté je comprends vite que la pauvre bestiole est destinée à finir dans une assiette! A première vue, les habitants du coin mangent tout ce qui leur tombe sous la main. Il y a des poissons évidemment, dont certains n’ont plus vraiment l’air au top de leur forme, flottant le ventre en l’air entre deux eaux…. Mais il y a aussi des oiseaux, canards, grenouilles, des gros bulots, des serpents et même une tortue! Est ce que j’ai mangé de ces trucs là? Je n’en sais rien, j’ai avalé des brochettes avec plein de trucs dessus mais je n’ai aucune idée de ce que c’était! Mais je n’en suis pas mort…

Et il y a aussi des machins blancs avec un bout orange, ça ressemble à des vers mais après avoir posé la question au gérant de mon auberge j’ai appris que c’est un champignon.

champignonsJ’ai aussi découvert comment se prépare le nougat Chinois. Tu Sais, cette pâte avec des graines de sésame dedans que tu trouves au restaurant Chinois. Et bien en fait, ils prennent la pâte, la suspendent à un crochet, la tirent, la malaxent puis tape dessus à grand coup de marteau de bois. Par contre je ne sais pas comment ils obtiennent cette pâte.

Chose curieuse, il y a des vendeurs, enfin c’est surtout des vendeuses, de djembés tous les cinquante mètres. Je ne comprends pas trop pourquoi… Je ne pense pas que ce soit un instrument local, ce sont les mêmes qu’on te vend sur le marché le samedi matin… Et surtout; il n’y a pas un seul fumeur de joints qui traîne dans le coin! pas un rasta! Même blanc, rien! Bah je me demande à qui ils les vendent du coup…

vendeur-jumbeEt quelle surprise de voir quelques panneaux traduits en français! J’ai envie de chopper le premier Chinois qui passe par là par le col et de lui dire  » Tu vois ça mec!? Ben, c’est ma langue! »

panneau

A la nuit tombée la ville s’illumine et brille de milles feux multicolores et c’est magnifique! Désolé, tu n’auras pas de photos, je n’avais pas envie de sortir le soir avec mon appareil autour du cou. Si tu veux être émerveillé, bouge toi et viens voir ça par toi même!

son-goku-fenghuang

 

Publicités

2 commentaires sur “Fenghuang: La petite ville au bord de l’eau

  1. Ping : Je mange quoi en Chine? – Mes yeux sur le monde

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :