Publicités

Chat c’est bon! Et chat aussi

chat

Tu sais, moi, j’aime beaucoup les chats. Dès que j’en vois un je ne peux pas m’empêcher d’aller vers lui pour le caresser. Bon, en règle générale il se casse aussi sec, et oui c’est ça un chat, de toi, il s’en fout, sauf si tu lui donnes à manger.

Vous ne terminez pas votre chat?

Quand j’étais à Shanghai il y en a un qui s’est laissé approcher. Comme j’étais seul je lui ai tapé un peu la causette…

« Alors Mimi, comment ça va? Ils t’ont pas encore bouffé? Alors fuis pauvre fou, en plus t’es à coté d’un restaurant! » 

Et oui les clichés, on s’en détache jamais… Bah faut bien rigoler un peu.

Dans le même esprit, hier à Fenghuang je vois un chaton, je vais vers lui et il commence à jouer avec moi à la bagarre, comme tous les chatons quoi. Un enfant voit ça, donc il vient aussi jouer avec le chat, mais sa mère l’engueule pour qu’il arrête. Genre « Arrête!! On ne joue pas avec la nourriture! ». Ça m’a fait rire tout seul…

Les cat café.

Sinon, trêve de bêtises. Connais-tu les cat café? C’est un concept qui vient du Japon et il y en avait un juste à coté de mon auberge à Fenghuang. En fait ce sont des cafés avec des chats à l’intérieur. Du coup pendant que tu te détends à siroter ton cappuccino vanille, tu peux les caresser jouer avec ou juste les regarder vivre leurs 9 vies (ce qui revient les regarder dormir).

Caresser un chat il parait que c’est déstressant… Enfin, encore faut il pouvoir l’approcher le félin… Par ce que la bestiole, déjà qu’en général elle se fiche de toi, mais alors là c’est pire! L’animal te snobe comme c’est pas permis. Il passe son temps à te tourner le dos et à te montrer son anus (youpi).

Ben oui, il le sait bien que tu viens là pour lui. Alors tu penses bien que MÔSIEUR ne va pas s’abaisser à se laisser papouiller. Alors c’est sympa comme concept, mais tu as l’impression d’avoir balancer ton argent dans la gamelle de la bête. Par ce que bien entendu les consommations sont plus cher!

Voilà, c’était juste un petit billet rigolo (ou pas), par ce que là j’attends un avion et je m’ennuis un peu.

Les chats je les aime, mais pas dans mon assiette.

 

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :