Kanazawa: Jardin Japonais et château médiéval.

A Kanazawa je plonge tête la première dans le Japon ancestral, sa culture et son raffinement. Au programme de la visite de la ville: Parcs, château, marché et vieux quartiers. Allez hop, en avant!

Le Kenroku-en.

Je commence ma visite de la ville par le Kenroku-en, c’est l’un des trois plus beaux jardins du Japon. Je découvre émerveillé ce parc qui est à lui seul une vitrine mettant en lumière la finesse, le raffinement et l’esthétisme des jardins Japonais. Tout est parfait, il n’y a pas un brin d’herbe plus haut que l’autre, les arbres sont taillés au millimètre et il n’y a pas un seul trou dans le gravier. A toute cette perfection entretenue jour après jour se mêlent des petits cours d’eau surmonter par de petits ponts, des vieilles lanternes de pierre couvertes de mousse, des étangs et des retenues d’eau dans lesquels nagent d’énormes carpes. C’est un havre de paix et de quiétude. C’est un endroit dans lequel on ne peut que se sentir bien.DSC_0176

On peut y voir aussi la plus vieille fontaine du pays ainsi que la toute première lanterne à pieds courbés.

DSC_0160
A droite la première lanterne à pieds courbés
DSC_0158
Ici la première fontaine du pays

Les Japonais prennent soin de la nature. Ainsi, les lourdes branches des arbres centenaires sont maintenues grâce à des poteaux et ils sont habilement taillés comme des bonsaïs géants. A travers ces soins apportés, on peut ressentir le respect des Japonais envers ce qui est vieux et ancestral.

DSC_0172

Le château de Kanazawa.

Situé juste à coté du jardin Kenroku-en, datant de 1583, le château de Kanazawa est un véritable survivant. Plusieurs fois brûlé et détruit, il a été reconstruit pas moins de quatre fois! Bel exemple de ténacité.

Avec ses façades blanches immaculées juchées sur une épaisse muraille de pierres et ses multiples pentes de toits élégantes, il en impose tout en ayant un style et une classe incroyable. Toutefois, en le regardant on peut comprendre ses nombreuses destructions, car soyons honnête, si on on le compare à nos châteaux forts Français, il paraît bien frêle et fragile.

DSC_0207

Il n’est pas possible de renter à l’intérieur des bâtiments, la visite consiste surtout à l’observer de l’extérieur et se promener dans le gigantesque parc.

Les petits quartiers.

Suite à cette visite, je me dirige vers le marché tout proche. Comme La ville n’est pas loin de la mer il y a énormément d’étalages de poissons, fruits de mer, calmars…

C’est l’heure du repas et j’ai un petit creux, je m’offre une belle barquette de sashimi (assortiment de morceaux de poissons crus). Découpé sur place, ça ne peut pas être plus frais, le repas est copieux mais je mange tout à part deux morceaux bien trop gras à mon goût. Le Marchant semble très content de me voir dévorer goulûment sa préparation, je pense que des occidentaux, il ne doit pas en croiser beaucoup. La ville est certes touristique mais elle ne fait pas partie des circuits habituels des touriste étrangers.

DSC_0238

Ensuite direction le quartier de Nagamachi. Un quartier qui était autrefois le lieux de résidence des samouraïs, les guerriers au service du seigneur local. En gros les samouraïs étaient au Japon ce que les chevaliers étaient à la France.

Donc, dans ce quartier je découvre le style de vie des samouraïs, leurs habitations et leurs magnifiques jardin.

Je suis super content car pour la première fois je vois une vrai armure, mais surtout l’arme légendaire du samouraï, j’ai nommé: Le katana.

DSC_0296

Enfin direction l’autre bout de la ville pour aller voir le quartier Higashi. Jadis, il fût le quartier des geishas: « les dames de compagnie » qui n’étaient pas forcément des prostituées.

En m’y rendant, je peux apprécier les rues de la ville qui sont tellement propres et ordonnées que ça en est surréaliste. Je pourrais manger par terre tellement c’est clean, même les plus petites rues sont nickel chrome, pas un papier qui traîne, pas d’odeur d’urine ou d’étrons canin qui décorent le sol comme on peut en voir dans les rues partout ailleurs dans le monde…

J’arrive enfin au quartier en question. C’est en fait une rue bordée de maisons aux façades de bois dont chaque porte est équipée d’une lanterne. DSC_0329

 kanazawa mérite vraiment le détour, c’est une ville qui, de part ses points intérêts touristiques, te fera voyager dans le temps. Tu te retrouveras à l’époque du Japon féodal et tu pourras découvrir moult choses intéressantes. Alors plutôt que de te contenter du traditionnel circuit Tokyo-Kyoto-Osaka, pourquoi ne pas y faire un tour et sortir gentiment des sentiers battus 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Kanazawa: Jardin Japonais et château médiéval.

  1. Magnifique article!!! Tu me donnes envie de retourner au Japon 😥 J’y étais il y a un mois tout pile ! Et je n’ai encore jamais visité Kanazawa, mais le chateau est sur ma bucket list 🙂 Super blog, continue !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :