Les cascades de Detian: Du bus et de l’eau

 Nichées au cœur des pics karstiques, les cascades de Detian se trouvent à l’extrémité de la province du Guangxi à la frontière du Vietnam. Les cascades de Detian c’est 200m de large, 40m de haut et 10 heures de bus…

Petit rappel, dans mon dernier article je t’ai parlé de ce petit vieux qui m’a aidé à acheter un ticket de bus. Et bien ce ticket, c’était pour me rendre aux cascades de Detian. Le plan c’est de prendre le bus direct à 8h30 qui prend trois heures et demi pour se rendre aux chutes et de revenir par le même bus qui repart à 15h30. Il n’y a pas plus simple!

Le lendemain je me rends donc à la gare routière avec mon ticket et un numéro de bus. Dehors je vois le bus le « 107 ». C’est l’heure, je tends mon ticket, mais la dame me dit non… Vue sa tirade en chinois et ses grands gestes, il y a une couille dans le potage. Mais quoi exactement? Je ne sais pas. Vite! Il faut que je comprenne, le bus va partir. Je me souviens de ce que m’avait dit Johanna « …de plus en plus de Jeunes parlent Anglais… » Je balaie la salle du regard… Là! il y en a un, un d’jeun, la vingtaine, il a l’air bon esprit avec son sac de rando.

 » tu parles Anglais? »

« un peu »

« Je ne comprends pas, j’ai mon ticket mais je ne peux pas prendre le bus »

Il regarde mon ticket une minute, oui, c’est long… mais les tickets sont tellement mal imprimés que même les Chinois galèrent à les lire… Le verdict tombe. Ce n’est pas la bonne gare! Mais comment ça se fait? le Bus 107 est ici et hier la dame au guichet m’a bien montré que c’était là et le papi ne m’a rien dit au sujet d’une autre gare. Et puis tout d’un coup, tout se met en place dans ma tête un peu comme quand Sherlock Homes résout une enquête. En fait le 107 est le bus qui devait me conduire à l’autre gare routière pour prendre celui qui va à Detian. J’aurais dû le prendre plus tôt. Il me manquait une info cruciale. Maintenant, j’ai raté le bus. La journée est pliée… Je suis ultra dégoûté, c’est une défaite. Je m’assois, il est temps de réfléchir à un plan d’action… Je décide de racheter un ticket pour le lendemain.

Round 2. Me voilà dans la bonne gare et à l’heure. Il y a énormément de monde et 26 « portes d’embarquement ». Je me fais aiguiller sur la mienne, le bus part trente minutes à la bourre et la route jusqu’aux cascades ne prendra pas trois heures et demi mais cinq heures! Et oui, encore une fois l’info de mon guide était fausse. Le bus n’est pas direct! Enfin si, il est, mais il s’arrête quand même à DAXIN, il n’est juste pas nécessaire de changer de bus pour se rendre aux cascades. Bref j’arrive au centre d’accueil à 14h, j’ai juste une heure et demi pour… Ah non! Après une prise d’info le bus repart en fait à 15h… Bon ce n’est pas grave, je prendrai un bus pour Daxin et je ferai un changement là bas. De toute façon le bus direct ne l’étant pas, il n’a plus aucun intérêt. Et puis il faut quand même que je profite du lieu je ne suis pas venu ici et fais cinq heures de bus pour repartir aussitôt arrivé.

Les chutes

Direction les cascades, par une navette de 20 minutes et une petite marche le long de l’eau. Le paysage est magnifique, la flore à changée, ici elle est presque tropicale. Je vois des bananiers pour la première fois de ma vie. Le fleuve coule au milieu des montagnes. Ça fait plaisir de me retrouver en pleine nature. Ça faisait quelques jours que je passais mon temps en ville et dans les aéroports.

Sur l’eau il y a des petits bateaux pour touristes mais aussi des barques de camelots qui se déplacent à l’aide de grandes perches de bambou qui prennent appui sur le fond de l’eau. les chutes en arrière plan sont superbes, elles jaillissent de la forêt verdoyante pour s’écraser quelques mètres plus bas dans un fracas assourdissant au milieu d’un nuage d »écume.

C’est un petit coin de paradis hors du temps. Je prends un bateau pour touristes pour me rapprocher des chutes. En face c’est la rive du Vietnam c’est un peu comme si j’étais dans les deux pays à la fois. Il y a des jeunes mariés qui se font prendre en photo. Ce n’est pas une chose rare! En Chine dans la plupart des (beaux) sites touristiques il y a des mariages. Quel endroit génial pour un mariage!

L’embarcation se positionne au plus près des chutes, les embruns ont vite fait de nous tremper moi et les autres touristes.

Après cette petite navigation un chemin remonte le long des chutes puis conduit au bus du retour. la ballade en elle même doit prendre à peu près une heure.

DSC_0097

Alors est ce que ça vaut bien le coup de faire dix heures de bus pour voir les cascades de Detian. Et bien pour être honnête pas vraiment. C’est très beau et même le paysage sur la route est magnifique. Mais dix heures de bus, pour une heure de visite c’est trop. Si comme moi tu as le temps tu peux le faire, tu ne seras quant même pas déçu. Ou encore, tu peux y passer si tu te rends au Vietnam. Mais pour un court séjour ce n’est pas la destination idéale. Ou alors il faut loger plus près.

 

DSC_0053  

Publicités

Un commentaire sur “Les cascades de Detian: Du bus et de l’eau

  1. Ping : Les chutes d’Iguazú: De l’eau et des arcs-en-ciel à gogo. – Mes yeux sur le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :