Le Colorado Provençal est un des fers de lance du tourisme de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

J’ai visité ce lieu aux mille nuances de couleurs, et je dois avouer que, malgré tout le bien que j’ai pu en lire, je suis un peu déçu de cette visite.

 

Le Colorado Provençal c’est quoi ?

 

C’est une ancienne carrière d’ocre situé dans le Vaucluse à côté du village de Rustrel. Mais l’ocre qu’est-ce que c’est ?

Eh bien, c’est tout simplement une roche argileuse colorée par de l’oxyde de fer. Donc elle prend des couleurs allant du rouge au jaune en passant par toutes les nuances.

La grande période d’activité de ce site industriel se situe entre 1876 et 1930.

Le minéral était extrait grâce à de la dynamite, puis la partie découverte par l’explosion était abondamment arrosée.

L’eau ainsi chargée d’ocre était acheminée vers des bassins de décantation, et la récolte de la roche tant convoitée se faisait au mois d’août.

La pierre obtenue servait comme pigment, et à épaissir le caoutchouc.

 

Pourquoi le Colorado Provençal se nomme-t-il ainsi ?

 

Beaucoup se plaisent à dire que ce lieu touristique du Roussillon porte ce nom, car le site de Rustrel ressemble par ses couleurs et ses formes à l’état du Colorado aux États-Unis.

C’est une façon de voir les choses…

Mais l’origine de ce nom est toute autre.

En fait, en Provençal, Colorado signifie : « qui est coloré ».

Voilà tout simplement !

Mais ça reste un lieu en France qui ressemble au bout du monde, un peu comme les orgues d’ille-sur-têt.

 

Colorado

Le vrai Colorado

 

Comment s’est formé Le Colorado provençal ?

 

Eh bien, comme tous les beaux paysages de cette planète, il a fallu des millénaires pour que cet endroit existe.

Il y a deux cents millions d’années, la mer recouvrait cette partie de la France.

Durant des milliers d’années, les vagues ont érodé le granit et l’ont transformé en kaolin.

De nombreux crustacés vivaient sur place.

Leurs excréments sont entrés en réaction chimique avec le fer qui était présent en grande quantité sans le sable

Puis ce fer a été oxydé par la décomposition des feuilles de palétuviers se trouvant ici à l’époque.

Enfin, la mer s’est retirée pour former une carapace ferrugineuse.

L’ocre a ensuite été recouvert au fil des âges créant ainsi le massif du Luberon.

 

Les ocres de Rustrel

 

Ma visite du sentier des ocres de Rustrel

 

Comme je l’ai dit en introduction de cet article, j’ai été déçu par cette découverte.

Certes, il est vrai que le site est très beau et que c’est une explosion de couleurs magnifique.

Mais ce que tu vois sur les photos n’est en vérité que l’entrée !

En effet, je m’imaginais marcher environ une heure et demie au milieu de ces nuances de jaune, rouge et orange.

Mais il n’en est rien !

 

Colorado Provençal

 

90 % du sentier serpente en fait dans une forêt de conifères.

Offrant aux visiteurs seulement trois points de vue en hauteur. Et encore, c’est pour le plus long (il y a deux sentiers).

Bref, je me sens un peu floué. Heureusement, le prix de l’entrée n’est qu’à 6 €, ça ne vaut pas plus.

Cela faisait très longtemps que je voulais voir ce fameux Colorado Provençal. Ce fut malheureusement une petite déception.

 

Les ocres de Rustrel c’est une curiosité et c’est beau. Si tu es en vacances dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, n’hésite pas à y faire un tour.

Cependant, ne fais pas le déplacement dans le Vaucluse avec pour seul but de voir ce site, car le voyage n’en vaut pas la peine.

panorama acceuil

Abonne toi à ce super blog et gagne le voyage de tes rêves!

Bon ok c'est pas vrai... Mais en t'abonnant tu ne rateras aucun de mes articles et tu pourras ainsi voyager à travers mes écrits. 

Génial, à bientôt pour de superbes aventures!

Pin It on Pinterest