A cause du Covid-19, j’ai malheureusement dû écourter mon voyage en Colombie et rentrer en France d’urgence. Voici comment se sont déroulées les dernières 48 heures de mon voyage.

Alerte au Corona virus

Je te remets les choses dans le contexte: Je suis arrivé à Bogotá le 3 mars. A ce moment là, le Corona virus était déjà en France et commençait à s’étendre mais ce n’était, d’après les autorités compétente, qu’une « grippe ». En arrivant à l’aéroport de la capitale Colombienne on prend ma température et je me lave les mains au gel hydroalcoolique.

Le séjour se déroule normalement, puis je rencontre à San Gil des compatriotes et j’apprends que le virus commence à s’installer gentiment en Colombie. Je décide alors de m’inscrire sur Ariane. C’est un site de l’ambassade française sur lequel tu t’inscris lorsque tu voyages, et qui te tient informé des situations à risques du pays dans lequel tu te trouves. Par exemple, si il y a une révolte ou un coup d’état et que la situation devient dangereuse tu seras au courant et tu recevras des consignes.

Quelques jours plus tard, je suis à Santa Marta et je rentre du parc national de Tayrona. J’ai un message de l’ambassade qui dit que le virus se propage en Colombie et que le pays va prendre des mesures drastiques dans les prochains jours, et que la situation évolue très vite. Il est vivement conseillé de quitter le pays dans les 48 heures.

Il faut rentrer !

A l’auberge c’est la panique, tous les occidentaux qu’ils soient de France ou d’ailleurs ont reçu le même type de message. Tout le monde est sur son portable ou son ordinateur pour chercher des solutions. A la télévision, aux infos on commence à parler de confinement, et les Colombiens ne veulent plus trop d’étrangers chez eux, c’est la psychose qui s’installe…

J’ai deux solutions: Soit je reste, soit je pars. La décision est vite prise, il vaut mieux être confiné dans son propre pays que dans un pays étranger. D’autant plus que l’on parle de quinze jours, mais ça peut durer bien plus longtemps et puis quand ton ambassade te conseille de rentrer, ce n’est pas de la rigolade. Bref, Je rentre.

Ni une ni deux j’achète un billet d’avion pour dans deux jours. Le moins cher mais aussi le plus pratique. Bim 760€ dans les dents! C’est un vol avec Ibéria la compagnie nationale Espagnole, Bogotá / Toulouse via Madrid. Bien entendu je n’aurai aucun moyen de me faire rembourser mon premier billet… Pour prendre l’avion, il faut que je me rende à Bogotá le lendemain. Mon guide de voyage indique qu’il y a un bus qui part toutes les heures. Le plan est donc de prendre le bus tôt le matin car il y a 18 heures de route, puis de passer une nuit à Bogotá et enfin de prendre l’avion.

Deux jours pour renter

Me voici à la gare routière, il est 6 heure du matin. Je vais acheter mon ticket de bus, là j’apprends qu’en fait il n’y a qu’un seul bus à 14h! Bravo, et merci encore le Lonely Planet… Du coup je dois attendre huit heures à la gare routière car la consigne à bagages est fermée et je n’ai pas l’intention de me trimbaler mon gros sac partout en ville.

Le lendemain matin à huit heure, j’arrive à Bogotá. Je pars directement à l’aéroport, mon vol est à 18 heure. C’est parti pour dix heures d’attente. J’ai quelques doutes sur mon vol, peut-être va t-il être annulé, ou encore je vais être bloqué à Madrid… Je fais quelques recherches grâce au wifi de l’aéroport, apparemment c’est bon, le vol est maintenu. Arrive l’heure de l’enregistrement, certaines personnes sont refusées, je ne sais pas pourquoi, alors lorsque j’arrive au comptoir je suis fébrile. Mais tout va bien, j’ai enfin ma carte d’embarquement.

Après un vol de dix heures j’arrive à Madrid, l’aéroport est désert. Aucun contrôle sanitaire n’est fait, je passe la douane en deux minutes. Puis je prends mon vol pour Toulouse trente minutes plus tard. A mon arrivée même chose: L’aéroport est désert et il n’y a aucun contrôle. Je me disais que je serais peut-être mis en quarantaine… mais non.

Bilan de ce voyage en Colombie

Eh bien c’est pas Brillant. En effet je n’ai rien vu de la Colombie, certes ce n’est pas de ma faute et les circonstances exigeaient un retour rapide, mais il faut avouer que je suis très déçu. En plus j’allais attaquer les plages des Caraïbes et j’avais pour objectif d’aller à Punta Gallinas, une plage perdue très difficile d’accès pour le touriste lambda. C’était l’aventure de tenter d’aller là-bas. Et je ne verrai pas non plus la vallée des palmiers géants.

J’avais aussi prévu de visiter la « cuidad perdida » une cité maya perdue dans la forêt accessible uniquement lors d’un trek de cinq jours, mais j’ai renoncé face au prix prohibitif de la chose. En effet l’excursion coûte 300 Euros!!! C’est un budget à part entière Pour te donner une idée, avec cette somme je vis deux à trois semaines en Colombie…

J’avais prévu de rester cinq semaines, de quoi voir du pays, mais je n’y suis resté que quinze jours. Je commençais à peine à reprendre mes habitudes de voyageur. Enfin bon tant pis, encore un pays dans lequel je devrai retourner.


eh bien voilà, à bientôt pour de nouvelles aventures, ici ou ailleurs dans le monde. D’ici là, explore, découvre voyage!


 

 

 

panorama acceuil

Abonne toi à ce super blog et gagne le voyage de tes rêves!

Bon ok c'est pas vrai... Mais en t'abonnant tu ne rateras aucun de mes articles et tu pourras ainsi voyager à travers mes écrits. 

Génial, à bientôt pour de superbes aventures!

Pin It on Pinterest